QUAND FAUT-IL COMMENCER ?

Pas de pression, ne vous donnez pas de date butoir la pression peut vous causer, à vous et à votre enfant, un stress inutile. C’est important que votre bébé soit prêt à abandonner les couches, s’il ne l’est pas, l’apprentissage peut être assez stressant pour les parent et l’enfant. Comme dans toute étape d’apprentissage, c’est seulement quand votre enfant est prêt que le succès peut être au rendez vous. Attendez peut-être si vous avez récemment eu un autre bébé, si vous avez déménagé, ou si votre enfant a commencé à aller à la maternelle pour éviter un stress supplémentaire. Si possible, commencez à la belle saison, quand il fait chaud. Votre enfant aura moins de vêtements et vous pouvez essayer sans couches. Au début, votre ne vous avertira pas beaucoup à l’avance qu’il veut aller au pot, alors qu’en été l’apprentissage peut être simplifier.

FAIRE LE PREMIER PAS

C’est souvent une bonne idée de rester à la maison les premiers jours de l’apprentissage à la propreté, pour faciliter le nettoyage des premiers accidents. Pour commencer, familiarisez votre enfant au pot, laissez-le l’emporter partout dans la maison et inventez lui des jeux avec. Vous pouvez même l’asseoir dessus tout habillé et le laisser lire un livre ou jouer. Au début, garder le pot à portée de main pendant vos activités journalières mais une fois qu’il a l’habitude de l’utiliser, le pot peut rester dans la salle de bain. La clé, c’est la routine. Plutôt que d’attendre que votre enfant vous dise qu’il a envie, mettez-le sur le pot à intervalles réguliers pendant la journée et surtout après les repas pour l’habituer. Demandez-lui régulièrement s’il veut aller au pot, mais sans le submerger de questions, et soyez vigilant aux signes qui peuvent indiquer qu’il veut aller au pot.

SOYEZ PRÊTS AUX ÉCHECS

Soyez prêts à ce qu’il y ait des incidents de temps en temps même quand vous pensez que le but a été atteint. Emportez un change avec vous et utilisez toujours des culottes d’apprentissage, surtout pour les longues sorties. Si vous continuez à avoir beaucoup d’incidents, suivez votre instinct et laissez vous guider par votre enfant. Souvenez-vous de le féliciter pour ses succès et rassurez-le s’il y a des accidents.

QU’EST CE QUI SE PASSE LA NUIT ?

Si votre enfant est propre pendant la journée, ça ne veut pas dire qu’il le sera toute une nuit. Cela peut prendre jusqu’à deux pour qu’il reste sec toute la nuit. Continuer à utiliser une couche la nuit, puis passez à la culotte d’apprentissage. Mettez-le sur le pot juste avant de le coucher, et dès le réveil. Vous pouvez aussi acheter une housse pour protéger le matelas en cas d’accident.

RENDEZ L’APPRENTISSAGE AMUSANT 

Un tableau de récompense et une façon idéale de récompenser votre enfant et de l’aider à comprendre le voyage vers l’apprentissage de la propreté. Utilisez des stickers et placez-les sur le tableau, ou décorez le pot après leurs succès. Imitez leur jouets favoris en utilisant le pot pour leur montrer comment ça marche et éliminer les peurs qu’ils pourraient avoir. Lire une histoire de pot peut aussi marcher. Le plus important, c’est de rester relax calme, et de profiter de cette nouvelle étape avec votre entant. Un jour il réussira et l’époque des couches ne sera plus qu’un souvenir !